Travel article: Kol Ukok

Travel blogger: Christelle & Cedric

Trip story: Sur les routes de la soie

Image for blog article: Kol Ukok

Kol'ukok, Kirghizistan

Kyrgyzstan 2 days - September 2019

Camping


€0/person/day


€1/person


€2/person/day


€5/person/day






 A la rencontre des nomades, épisode 2!

 

À peine remis de notre trek à Son Kol et on remet ça : deux jours pour atteindre un nouveau lac, une nouvelle nuit en yourte et marcher marcher marcher ! 

Vous nous suivez ? 

 

Proche de Kochkor se trouve le lac d'altitude Kol Ukok, perché du haut de ses 3000 mètres d'altitude et entourés de pâturages et bien sûr montagnes. Il se mérite. 

 

L'ascension sera douce mais longue, soleil haut dans le ciel, de nombreux chevaux et moutons broutent dans les pâturages accompagnés de quelques nomades. 

 

A nouveau seuls au monde, nous traversons la rivière plusieurs fois, remplissons nos gourdes,suivons le sentier et rejoignons le camp de yourtes qui nous accueillera pour la nuit. La seule indication que nous ayons pour le trouver : un bout de papier avec le nom d'une famille. Papier à montrer à tous les nomades qui nous indiqueront l'emplacement de la yourte. 

Les nomades à 3000m d'altitude sont déjà descendus, il fait trop froid aussi nous dormirons à 2500m. 

 Bien plus basique que la dernière fois, mal isolé, on craint d'avoir froid à cette altitude. 

 

Pause picnic, sardines, riz, oeuf, chips, avec vue dégagée sur la vallée en contrebas, les élevages , on est au top ! 

 

On se refroidit vite et il est temps de continuer, 1h30 de marche de plus pour atteindre le fameux lac. Sur le chemin, un petit lac vert-bleu en forme de cœur, les pâturages toujours. 

 

Ca monte, ca monte, puis on passe le Col et voilà le lac ! 1000m de dénivelé, 17 kilomètres, on y est. 

 

Le vent se lève mais ne nous empêchera pas de s'assoir et profiter. Au loin, le glacier et la montagne enneigée, à nos pieds le lac bleu/vert qui change de couleur quand le soleil se lève et joue avec les nuages, des roches grises/orangées, c'est magnifique. 

Le lac bien que d’apparence calme avalerait tout ce qui y pénètre dû à de fort courants, nous nous n’y risquerons pas. 

Le vent maintenant est très fort et on décide de redescendre au camp avant la tombée de la nuit. 

Au dîner, notre hôte nous préparera ce qu'elle peut, pâtes, quelques légumes et du thé bien sûr. Elle vit ici 3 mois par an, avec son bétail et laisse ses enfants à sa sœur, en ville. Son frère habite en Russie où elle s'est rendue avec son plus jeune fils et a adoré...KFC ! D'ailleurs un “restaurant” ouvrira à Bishkek-la capitale du Kirghizistan-en Novembre et elle en est ravie. Pas si isolés les nomades, mais pour KFC ?!

Elle sera très curieuse et souhaitera voir les photos de notre vie, de nos voyages, sur le téléphone. Belle soirée.

 

Coucher de soleil de toute beauté, passage aux "toilettes"- une petite cabane en tôle, avec la tôle qui manque de deux côtés et aussi en haut, autrement dit, cabane qui ne cache pas grand chose ! 

 

Puis notre hôte passe allumer le poêle et on réalise que nous sommes chauffés avec de la bouse de mouton. 

Ca marche, malgré les rafales de vent qui s'engouffre dans la yourte qui est ouverte de partout, on aura chaud ! (et pas l’odeur). 

 

Une belle et longue nuit et nous redescendons, croisons nos derniers nomades et chevaux, 35 kilomètres de toute beauté.

 

Nous récupérons nos sacs à l'auberge puis il est temps de trouver un moyen de transport pour rejoindre Bishkek, Stéphanie qui nous aura suivi pendant une dizaine de jours a son avion demain. 

 

La Marushtka pour Bishkek part dans 15 minutes et 2h30 plus tard nous arrivons dans une capitale soviétique - pas très charmante donc. Dire que ce matin nous étions dans notre yourte ! 



Quelques recommandations :

# nous avons réalisé le trek au lac Kol Ukok en 2 jours, à pieds. 35 kms, 1000 m de dénivelé positif, 1000m de dénivelé négatif. Terrain facile mais ca monte tout du long, aucun répit ! 

# nous sommes partis seuls, avec un papier sur lequel était écrit le nom d'une famille de nomades. Adresse que nous avons eu à l'agence Jailoo Tourism. 900 soms la nuit + dîner + petit déjeuner par personne.

# le début du trek se trouve à 10 kms de Kochkor, 350 soms le taxi.

Leave a comment


Bonneau
Oct 16, 2019 - 09:13 AM

Vous maîtrisez bien les chevaux !!!!

------

Christelle & Cedric
Oct 17, 2019 - 04:57 PM

Nous? pas du tout! On prefere marcher ;)

------


Ben et Ania
Oct 17, 2019 - 07:59 AM

Le récit et les photos donnent vraiment envie !! Vous avez prévu longtemps à l’avance votre itinéraire et le choix de faire ce trek là en particulier ? C’est vraiment un pays qui nous attire, surtout pour faire des treks à pieds et à cheval. On a bossé en tant que guides en Australie et on adore cavaler dans les grandes plaines ! Vous avez mentionné une agence, ils servent juste à vous “mettre en relation” avec la famille nomade qui vous accueille ? Au niveau nomadisme digital, vous bossez pendant que vous traversez ce genre de pays où est ce que vous vous mettez en vacances ? Ça fait peut être beaucoup de question pour un commentaire, mais on est hyper curieux d’avoir votre retour la dessus :) Merci d’avance ! Ben

------

Christelle & Cedric
Oct 17, 2019 - 05:03 PM

Hello ! Merci pour ton retour :) Nous avons prévu au jour le jour l'itinéraire, aux vues des conditions de fin de saison et la neige et le froid qui arrivaient. C'était cependant vraiment l'itinéraire classique et le plus touristique. Concernant les familles, elles n'ont pas de réseau donc les agences nous donnent des noms de familles qui potentiellement sont dans les montagnes et tu te pointes. On travaille tous les jours à raison de 20-24 heures par semaine (sauf les soirs de yourte bien sûr !) les seules "vacances" que nous ayons prises en 2 ans c'était lors de notre trek de 10 jours au Népal ! Dans quelle région d'Australie avez-vous été guides ? Ça devait être fou !

------