Travel article: Leon la revolutionnaire- Leon: The home of Nicaragua's revolution

Travel blogger: Christelle & Cedric

Trip story: Discovering The Americas in 6 months!

Image for blog article: Leon la revolutionnaire- Leon: The home of Nicaragua's revolution

León, Nicaragua

Nicaragua 8 days - January 2018

Hostel


€11/person/day


€68/person


€5/person/day


€7/person/day


 

Il est temps de quitter les montagnes du Guatemala et de se diriger vers le Nicaragua! Nous avons sauté le Honduras et le Salvador en raison de la situation politique actuelle.

En une journée nous avons traversé 4 pays dans un mini van. La traversée des frontières est devenue de plus en plus dure et le césar de la lenteur est décerné au Nicaragua: 1h30 pour traverser la frontière, attendant que nos passeports soient tamponnés et que les sacs soient vérifiés ...

18 heures plus tard, nous sommes arrivés à Leon-Nicaragua totalement épuisé et avec 15 degrés de plus!

 

Il faisait très chaud à Leon: 37 degrés et il était difficile de se motiver et de s'éloigner du ventilateur. Mais nous avons toutefois été capables de faire la plupart des choses que nous voulions faire!

 

La ville a toujours été la grande rivale de Granada. Leon, ville de la révolution, ville étudiante et populaire contre Granada qui a abrité les gouvernements conservateurs passés, ville riche et plus classe.

 

Leon est le lieu d'où est partie la révolution nicaraguayenne qui a commencé dans les années 60. Elle a été menée par Carlos Fonseca et est directement inspirée par la révolution de Sandino dans les années 30 pour lutter contre l'occupation militaire américaine. Sandino après un certain temps passé au Mexique a réalisé à quel point son pays était sous influence américaine. Il est revenu et a commencé une révolution. Après de nombreuses années de guérillas et de nombreuses pertes, les Américains ont décidé de se retirer du pays car c'était devenu trop cher de rester au Nicaragua alors que la Grande Dépression touchait le pays.  Deux ans après les élections officielles, Somoza a pris le pouvoir, est devenu président et a ordonné la mort de Sandino. Somoza a alors mis en place 40 ans de dictature. Sandino est maintenant un héros national et même l'aéroport porte son nom.

Dans les années 70 pendant la Guerre froide, le mouvement sandiniste a décidé de lutter contre la dictature de Somoza qui règne sur le pays. La révolution a commencé à Leon et a vaincu la dictature de Somoza. Ortega a été élu et 40 ans plus tard est toujours président du pays après avoir changé la loi pour être réélu à plusieurs reprises. Assez drôle de voir un ancien hippie utiliser les mêmes techniques qu’un dictateur pour rester au pouvoir (moins violent certes et il a eu une petite pause de plus de 40 ans mais quand même ...)

La ville présente aujourd'hui beaucoup de street art autour de la place principale et des balles dans les murs témoignent du passé révolutionnaire.

 

       

  

 

Nous avons passé une petite heure au Museo de la Revolucion qui présente quelques reliques de la révolution. Notre guide nous a fait voyager dans le temps et nous a présenté l'histoire et la révolution nicaraguayenne. Une des photos le montre en train de se battre en 1979 à Leon! Super musée pour comprendre le pays.

 

      

 

Leon a été totalement détruit par un tremblement de terre 100 ans après que les Espagnols l'aient construit et fut par la suite reconstruite un peu plus loin. La cathédrale qui se dresse fièrement sur la place principale a été apparemment construite selon des mesures antisismiques et a résisté aux nombreux tremblements de terre dont la ville a souffert au fil des ans. A l'intérieur se trouve une représentation de Jésus en bois venant d'Espagne et construit au 17ème siècle. Le toit est incroyable. Dominant la ville nous avions un vue ininterrompue sur les nombreux volcans autour de nous. Le toit est tout blanc avec de nombreux dômes et nous nous sommes sentis comme à Santorini. Visite géniale!

 

 

   v       

 

 

Nous avons passé pas mal de temps sur la place principale: épicentre de la ville. C'est sur cette place que les gens se donnent rendez-vous ou se détendent. Toujours sympa d’observer les locaux dans leur vie quotidienne et nous avons même assisté à un festival de danses locales et un feu d'artifice qui ne voulait pas s'arrêter (20 minutes!)

Il y a aussi de grandes statues reproduisant l’image qu'avaient les locaux des Espagnols à leur arrivée. Une grande dame avec beaucoup de maquillage et un petit homme debout à côté essayant de flirter avec elle.

 

C’est sur cette place qu’un soir après avoir mangé dans la rue (poulet grillé) qu’un teckel nous a suivi sur une longue distance. Depuis que j'ai été mordue au Mexique, nous sommes très prudents et le chien pensant que Cédric jouait avec lui a commencé à devenir agressif et à courir après lui. Imaginez un teckel essayant de l'attaquer ! Il a fait rire toute la place !  (Cédric pense que c'était un Rottweiler ou un Pitbull mais non je peux vous assurer que c'était un teckel!)

 

      

 

L'une des principales activités à Leon est l’ascension des nombreux volcans entourant la ville. L'un d'entre eux a une particularité: vous pouvez dévaler ses pentes en luge! Le Cerro Negro est le plus jeune volcan du Nicaragua et a environ 200 ans. Avec notre luge de 5 kilos nous l’avons grimpé en 45 minutes (c'était plutôt facile).

Le sommet du volcan présente de nombreuses couches de lave de différentes couleurs. Si vous creusez un peu et que vous touchez le sable volcanique, vous réaliserez que le volcan est toujours actif car le sable est super chaud! La dernière éruption date de 1999 et les habitants se préparent pour la prochaine.

Au sommet du volcan nous avons enfilé une combinaison (on ressemblait à des plombiers ou des soudeurs) et dévalé les pentes!

J'avais un peu peur de la vitesse mais je me suis rapidement rendu compte que je pouvais freiner facilement avec mes pieds. J'avais l'impression d'être à 40-50 km / h mais en regardant les vidéos j'étais plus proche de 2-3km / h! Cédric est allé super vite et a même fait un roulé-boulé  à la fin.

Une super journée!


 

 

         

               

 

Un autre jour, nous sommes allés à la fondation Ortiz Diaz, un musée présentant des œuvres d'art d'Amérique centrale ainsi que des œuvres européennes (quelques Picasso et Andy Warhol).

Nous avons été surpris de voir une si bonne exposition dans une petite ville comme celle-ci. De plus le bâtiment est incroyable et est constitué d’anciennes maisons coloniales avec un patio en guise de jardin. Je ne dirais pas non a une maison comme ca ;)

 

 

    

 

 

Un matin nous avons essayé de visiter toutes les églises de la ville. Une vingtaine pour être exact. Une à chaque coin de rue!

 

 

    

 

Et finalement, le dernier jour, nous avons fait un tour en vélo au coucher du soleil pour visiter le quartier indigène et la forteresse où la garde nationale gardaient leurs opposants politiques. Une super expérience avec un guide français qui sait tout sur tout sur le Nicaragua! Merci Seb!

Fait amusant sur le quartier indigène: les Espagnols quand ils sont venus coloniser le pays ont entendu dire qu'il y avait un trésor dans la partie indigène de la ville. Ils s’y sont rendus, ont torturé le leader du village et ont fini par le tuer car il ne voulait pas leur dire où était caché le trésor. Sa fille s'est vengée, a tué un Espagnol, a confirmé qu'il n'y avait pas de trésor et s'est enfuie. Plus tard, on a découvert que le trésor n'était pas de l’or mais tout simplement la population locale et sa culture! Une belle morale!

 

 

 

         

 

 

Nous avons vraiment aimé notre premier arrêt au Nicaragua mais la chaleur nous a rendu la vie dure et apparemment 37 degrés n'est pas le pire pour Leon!

 

Quelques recommandations:

# Nous avons traversé le Guatemala, le Salvador et le Honduras en 18 heures avec une navette de Geiko Agency. Certaines navettes ont apparemment été attaquées dans le passé ...

# 13 $ de frais d'entrée au Nicaragua; Frais d'entrée de 3 USD au Honduras. Aucun frais d'entrée ou de sortie au Guatemala et au Salvador

# nous avons passé une semaine à Leon pour récupérer du loooong transfert du Guatemala au Nicaragua et nous avions tout deux eu un peu de travail. 3-4 jours est probablement suffisant.

# nous n'avons pas fait la randonnée au volcan Telica mais nous avons entendu dire que c'était bien

# Cerro Negro est un must! Vous pouvez le descendre en luge ou simplement marcher. 26 $ USD par personne.

# ne manquez pas le toit de la cathédrale (90 cordobas); le musée de la révolution (90 cordobas) et le musée Ortiz Diaz (105 cordobas)

# Cependant, le musée des Traditions peut être évité. Nous n'avons pas aimé du tout.

# Il y a une visite guidée à pied gratuite tous les matins au départ de la cathédrale.

# tour en vélo: $ 20 usd avec Seb: https://www.facebook.com/biketourleonnp/



Leave a comment


Paul Mérouze
Mar 7, 2018 - 12:40 PM

Magnifique photos de volcans et de couchers de soleil, on vous suit toujours et on apprécie. PMH

------

Christelle & Cedric
Mar 10, 2018 - 03:44 AM

Merci de nous lire ! Nous recommendons le Nicaragua, plus authentique que le Costa Rica avec ses nombreux volcans, ses plages, ses villes coloniales, la jungle, la montagne. Un super pays !

------