Travel article: Medellin

Travel blogger: Christelle & Cedric

Trip story: Discovering The Americas in 6 months!

Image for blog article: Medellin

Medellín, Medellin, Antioquia, Colombia

Colombia 8 days - March 2018

Hostel


€11/person/day


€13/person


€4/person/day


€3/person/day


 

Depuis l'étranger Medellin est probablement la plus célèbre ville de Colombie, mais pas pour les bonnes raisons. Tout le monde a entendu parler de Pablo Escobar, comment la ville a souffert du narcotrafic dans les années 80 et 90, la guérilla et devient encore plus célèbre maintenant à cause de la série Narcos ....

Eh bien, aujourd'hui nous pouvons le dire: la ville a BEAUCOUP changé!

Medellin a pu se remettre de son sombre passé et aujourd'hui c'est une ville intéressante à découvrir. Destination préférée en Colombie pour les digital nomads, nous avons décidé de rester 8 nuits pour la découvrir et nous faire notre propre opinion de la ville.

Personne ne vous dira que c'est une belle ville, mais beaucoup de gens finiront par y passer beaucoup de temps et deviendront nostalgiques quand ils partiront. Pourquoi? C'est dynamique, vibrant, il y a plein de restaurants, de musées, il y a le seul métro en Colombie, les gens sont extrêmement gentils et le football est plus qu'un passe-temps ici c'est un mode de vie!

Comme Cali et Bogota, la ville a été construite dans une vallée, entourée de montagnes et la plupart des maisons ont des toits rouge / orange.

 

Nous avons séjourné à Laureles, une belle banlieue résidentielle proche de nombreux restaurants (y compris le fabuleux Café Cliché dans lequel nous avons mangé du pâté et du poulet à la moutarde pour la première fois en 18 mois!)

 

Comme d'habitude lorsque nous arrivons dans une grande ville, nous avons commencé notre découverte par une visite guidée de la ville. Ce tour fut l'un des meilleurs que nous ayons fait en Colombie. Pendant 4 heures, le guide nous a fait parcourir l'histoire de la ville depuis la création des FARCS et, en réponse des groupes de guérilleros armés, le narcotrafic et comment tout ceci a changé la ville. Pablo Escobar n'a jamais été mentionné pendant la visite, un peu comme Voldemort vous ne pouvez pas prononcer son nom à Medellin. En effet certains le considèrent encore comme un héros du fait de sa générosité donnant aux gens de l'argent et des maisons mais préfèrent occulter les nombreux morts et chaos qu'il a provoqués (plus de 6,000 juste à Medellin en 1991 ...) Aussi afin d'éviter les confrontations avec les locaux, il faut éviter de prononcer son nom.

Le centre de la ville n'est pas vraiment intéressant sauf le marché situé dans les rues et où vous pouvez trouver tout de quelques vêtements à la nourriture de rue aux casseroles etc.

C'est drôle de voir toutes les statues que Botero a offert à la ville. Elles sont faites de bronze et si vous touchez certaines parties, la couleur tourne vers le doré. Je vous laisse deviner quelles parties du corps ont subi un changement de couleur;) 

 

 

   

   

 

 

En plus de la visite de la ville nous sommes allés à la Casa de la Memoria qui nous a présenté la transformation de la ville depuis le 19ème siècle lorsque les fermiers sont arrivés dans la ville et comment le narcotrafic et les guérillas l'ont détruit. L'histoire colombienne n'a jamais été simple et est aujourd'hui toujours complexe et vous quitterez le musée avec beaucoup de questions ...

 

      

 

 

Pour continuer notre découverte de la ville nous avons fait un autre tour à Comuna 13. Ce fut l'une des banlieues les plus dangereuses de la ville (et du monde) à la fin des années 90 quand Pablo Escobar a été tué et quelques groupes armés ont combattu pour occuper le quartier car sur la route d'exportation de la cocaïne. L'armée et le gouvernement y ont également mené quelques actions et causé beaucoup de morts et de disparitions. Depuis 2013, les différents groupes ont arrêté de se battre après avoir réalisé que c'était mauvais pour leur trafic. Le gouvernement et les artistes locaux ont alors décidé de le développer en créant des programmes autour de l'éducation, en créant des ascenseurs pour relier les banlieues à la ville et en donnant aux locaux des peintures pour réinventer la banlieue et lui redonner vie. En outre, beaucoup d'artistes ont crée du street art autour des valeurs de paix et de l'avenir.

Ce fut intéressant mais nous n'avons pas vraiment apprécié cette visite. Notre guide occultait clairement la réalité à propos de Pablo Escobar et le soutenait, elle ne connaissait pas grand-chose à l'histoire et surtout, nous nous sentions mal vis à vis des locaux à cause de la façon dont ils vivent comme des animaux dans un zoo observés par les touristes ... Recommande-t-on le tour? Je ne suis toujours pas sûre. D'un côté oui pour découvrir un autre aspect du passé sombre de la ville. Cependant je n'étais pas du tout à l'aise avec le voyeurisme...

La banlieue offre une vue illimitée sur les toits orange de Medellin. Nous avons réalisé à quel point elle était grande et comment le téléphérique a été développé pour débloquer les quartiers de la vallée. Ne manquez-pas de prendre l'un de ces téléphériques pour vivre comme un local!

 

          

 

 

Un autre jour nous sommes allés au jardin botanique et nous avons été vraiment surpris de trouver un si grand jardin et d’une telle beauté au milieu de la ville. Nous avons vu des plantes tropicales, des iguanes énormes, des oiseaux et une belle architecture. Ne le manquez pas!

 

   

 

Enfin un peu de sport! Medellin a deux équipes locales de foot Atlantico Nacional et Medellin. Nous sommes allés voir  deux matchs à Estadio (ne me demandez pas contre quelle équipe!) Et wahooooo ils savent comment soutenir leur équipe! Musique et chansons pour une heure et demie non-stop avec des gens dansant debout! (Cédric dirait une seule chanson pendant 1 heure et demie mais en réalité il y avait un peu plus de diversité!) Une ambiance incroyable.

 

  

Medellin c’est aussi des pluies torrentielles et orages tous les soirs auxquels les locaux doivent s’habituer. Impressionnant de voir tous les déchets emportés par la pluie...

 

Quelques recommandations:

# Beaucoup de voyageurs logent à Poblado pour faire la fête. Nous avons préféré Laureles, une belle banlieue résidentielle

# commencez votre séjour par une visite guidée. Nous avons essayé Real City tours et ils étaient incroyables!

# ne manquez pas la casa de la memoria: c'est émouvant de découvrir comment la ville a soufert au fil des ans et comment elle a changé. La plupart des expositions sont vraiment bien faites. Et c'est gratuit!

# ne pas aller à Comuna 13 avec zippytour pour les raisons ci-dessus.

# football: 27 000 pesos pour un match dans la zone soutenant les équipes. Cela en vaut la peine!

# ne manquez pas le jardin botanique

# il est facile d'utiliser le métro à Medellin et vous seriez surpris de voir à quel point c'est propre. Il y a aussi le téléphérique.

# Uber c’est pas cher et super pratique !

 

Leave a comment