Travel article: El Chalten

Travel blogger: Christelle & Cedric

Trip story: 3 months in South America!

Image for blog article: El Chalten

El Chaltén, Santa Cruz Province, Argentina

Argentina 5 days - March 2019

AirBnB


€23/person/day


€164/person


€5/person/day


€0/person/day


 

Nous passons de l’autre côté de la Patagonie (côte Ouest mais toujours en Argentine) pour commencer nos 8 Jours de randonnée. Les mollets vont chauffer!

El Chalten est un petit village perdu au milieu des montagnes et assez récent (enfin les maisons sont pour la plupart en tôles et ne paraissent pas si récentes!)

La raison de sa fondation: sa proximité avec le parc national des glaciers (Parque Nacional Los Glaciares) où de nombreux sommets à plus de 3000 m sont présents dont l’impressionnant Fitz Roy !

Un point non négligeable pour nous backpackers: le parc est gratuit.

 

3 Jours de randonnée et 70 kilomètres parcourus nous ont donné un bel aperçu de cette région.

 

Commençons par notre arrivée à El Chalten où l’on découvre que notre auberge a eu un soucis avec booking.com (on découvrira plus tard qu’ils surbookent systématiquement les chambres...). Le gérant nous propose de nous loger chez son fils qui est absent (imagine ton père a une auberge et t’impose des touristes chez toi, tranquille. C’est l’argentine!). Très bien, petite maison pour nous seuls pendant 5 nuits, on ne se plaint pas. Cependant lorsque le fameux fils débarque 3 jours plus tard avec ses 8 enfants en bas-âge et s’installe comme si de rien n’était dans la maison (c’est chez lui après tout!), on est moins conciliant... on finira par avoir ce que l’on veut mais ce fut une soirée riche en « choc culturel ».

Nous sommes donc ici pour marcher. Et on en a parcouru des kilomètres.

 

Jour 1: El Chalten- Laguna Torre-El Chalten. 24 kilomètres; 400m de dénivelé positif et l’inverse au retour; 6 heures de marche.

 

On se lève de bonne heure pour cette première journée de marche.

La randonnée est longue bien que sans grande difficulté.

Après environ 1h30 de marche on atteint le mirador Torre, la vue n’est pas totalement dégagée mais quelle vue sur la plaine, la steppe patagonienne et les monts escarpés. On n’aperçoit pas le Cerro Torre qui apparemment est au niveau d’un microclimat nuageux et rarement découvert (on pourrait dire ça de tous les sommets de la Patagonie ;) )

Nous continuons entre forêt et flanc de montagne avant d’arriver à de nombreuses roches volcaniques et collines rouge/noire/grises qui nous guident jusqu’à la Laguna Torre.

A notre arrivée, nous découvrons cette lagune Torre couleur gris/bleu et le glacier Grande. Premier glacier de cette étape en Patagonie! D’ailleurs on peut y entendre de nombreux grondements comme du tonnerre toutes les 15/20 minutes. Des bouts du glacier se détachent.

Picnic bien mérité puis on se rapproche du glacier (200 mètres de dénivelé en plus, c’est bon pour les cuisses non?); le fameux Cerro Torre n’est toujours pas découvert mais on décide de patienter tranquillement. Nous sommes presque seuls et 2h plus tard le soleil perce et nous réchauffe, on aperçoit la montagne et le glacier !

La descente et les 11 kilomètres furent rapide et la nuit lourde !

 

 

Jour 2: El Chalten- laguna Los tres- El Chalten: 24kms; 800 m de dénivelé positif  et l’inverse au retour;7h30 de marche dont 50 minutes pour le dernier kilomètre (400 m de dénivelé positif à lui seul!)

 

Le ciel est bleu, le soleil haut dans le ciel, c’est parti pour découvrir le top de cette région: la laguna de los Tres et le fameux Fitzroy!

La rando commence par une lonnnnngue montée (mise en jambe pour le dernier kilomètre ?) pour arriver à un plateau qui nous offre une belle vue sur le village et la rivière en contrebas.

On traverse ensuite une forêt avec des arbres tous penchés dû à la force du vent!

Vent absent pour nous aujourd’hui. Puis on continue à travers la steppe Patagonienne, on traverse des rivières, des petites passerelles, la vue sur le Fitzroy est bien dégagée, quelle chance c’est magnifique.

Après 3h de marche le plus dur commence : un kilomètre, 400 mètres de dénivelé positif. C’est comme monter 1 kilomètre d’escaliers mais avec des roches inégales. Pas de suspens: c’était dur ! Plusieurs ont abandonné, nous on prend notre temps. Au milieu, deux fusées nous dépassent -Renand et Jules 10 et 11 ans- qui font la montée en courant, normal... on sympathise et ils nous présentent leur voyage en bateau depuis 2 ans et pour encore 6 ans jusqu’à ce qu’ils en aient marre de leurs parents ;)

 

En arrivant en haut, wahoo la claque. C’est vraiment super beau! Cédric déclare d’ailleurs « c’est la plus belle chose au monde que j’ai vu », c’est sur que ça fait partie de notre top 10. La lagune est bleu fluo, le Fitz Roy majestueux, les autres montagnes grise/rouge/noire. C’est fou!

Petit picnic face à la lagune, on se refroidit très vite, puis on continue pour 20 minutes de marche et encore plus de dénivelé pour voir la laguna Sucia ET le Fitzroy, deuxième claque: c’est encore plus beau !

Deux heures plus tard il est temps d’affronter 3h30 de descente (avec le premier kilomètre toujours aussi éprouvant car gros risque de chute).

 

On l’a fait ! Quelle journée!

 

 

 

 

 

Jour 3: El Chalten-Loma Del Pliegue Tumbado-El Chalten. 24 kilomètres, 800 mètres de dénivelé positif et l’inverse au retour; 6 heures de marche.

 

La journée 3 était censée être notre jour off (Enfin jour off de marche, on avait prévu de travailler toute la journée) mais après avoir vérifié la météo, il vaut mieux qu’on marche aujourd’hui plutôt que demain pour éviter les vents violents. Et bien nous en a pris !

 

Ce fut pour nous la plus dure. Nos jambes sont lourdes et ça monte ça monte ça monte. Ça ne s’arrête pas!

Les paysages sont toujours aussi beau, on alterne entre steppe, forêt, plateau et vues dégagées sur le Fitzroy et le Cerro Torre (on était aux pieds de ces montagnes les deux derniers jours).

Les pauses sont (bien méritées) magnifiques , on est seuls, les paysages sont vraiment fou. Ça nous motive.

Arrivés au top, Cédric qui m’avait bien devancé, commence le picnic. Je lui fais vite comprendre qu’il faut continuer, ce n’est pas la fin , elle est où la vue à 360 degrés sur les sommets et les lagunes là?

On continue donc pour 10 minutes qui nous parurent durer des heures et des heures.

On aperçoit la lagune et c’est bon on déclare qu’on est arrivés ! La vue est folle. Ça valait le coup mais d’abord on mange. À nouveau on se refroidit très très vite et on enfile toutes nos couches.

Le Fitzroy et Cerro Torre se dressent en face de nous, toujours aussi grands et impressionnants, les lagunes ainsi que les glaciers. On est au top, c’est beau ! (Et toujours tout seuls, cette randonnée n’est pas la plus connue).

 

Il est temps de redescendre et ce fut beaucoup plus facile !

 

On l’a fait à nouveau, allons savourer notre journée off (1km de marche maximum), notre steak saignant et le vent puissant de la Patagonie maintenant !



 

Quelques recommandations:

# prix en pesos au taux de Avril 2019: 1 euro=48 pesos. L’argentine ou l’inflation à 50% chaque année ... cela influe grandement sur le prix d’un voyage (et surtout la vie des locaux qui d’année en année voient leur pouvoir d’achat diminuer drastiquement...).

# tous les ATM chargent des fee énorme! On a trouvé le moins cher: Banco De la nacion avec 215 pesos pour maximum 4,000 pesos par retrait.

# Avion trelew- El Calafate: 2 heures d’avion pour 110 euros par personne.

# depuis l’aéroport, nous avons pris un bus directement pour El Chalten. 3 heures pour 1200 pesos. Depuis le centre ville il est à 800 pesos.

# auberge à El Chalten: Glaciar Marconi pour $50 USD. Un des meilleurs rapport qualité/prix de El Chalten (payez en carte ou cash et présentez votre passeport pour éviter de payer les 19% de TVA).

# tous les sentiers sont accessibles à pieds depuis le village.

# si les incontournables sont Laguna Torre et Laguna de los Tres, ne manquez pas Loma Del Pliegue Tumbado. Très belle randonnée.

# La randonnée El Chalten-Laguna Torre-Laguna de los tres- El Chalten peut se faire en une boucle de 35 kilomètres en 2 Jours. Cela évite les aller-retour quotidiens mais nécessite une tente et un réchaud car les campings sont très simples (mais gratuits).

# nous avons dégusté un steak à Patagonica. Très bon!

# La Patagonie n’est pas aussi chère que les gens le prétendent. Alors oui ce n’est pas la Bolivie mais : le parc est gratuit, les randonnées partent toutes depuis le village, les hébergements sont à un prix correct et possèdent tous une cuisine permettant de limiter les frais.

Leave a comment


Bonneau
Apr 5, 2019 - 02:38 PM

Magnifique ! mais il faut mériter !!!!!

------