Travel article: Torres del Paine

Travel blogger: Christelle & Cedric

Trip story: 3 months in South America!

Image for blog article: Torres del Paine

Torres del Paine, Torres de Paine, Chili

Chile 5 days - March 2019

Camping


€45/person/day


€21/person


€20/person/day


€20/person/day


 

 

C’est parti pour l’aventure ! 4 Jours de trek en Patagonie australe chilienne dans le parc national Torres Del Paine !

Ce furent 70 kms de marche, 2100 mètres de dénivelé positif et une météo ... (presque) digne de la Patagonie!

 

Jour 1: Refuge Torres Central- mirador Las torres- Refuge Torres Central.

21 kms (10.5 AR) +800m de dénivelé positif, 7h de marche.

 

Réveil 5.50am (pas totalement frais) mais excités par l’aventure qui nous attend, on prend le bus de 7am pour rejoindre le parc Torres Del Paine. Superbe lever du soleil avec des nuances de rose durant 30 minutes, les deux heures de trajet au milieu des steppes de Patagonie sont vite passées.

 

Objectif du jour: rejoindre le mirador à la base des tours Torres, 800m de dénivelé positif.

On pose nos petits sacs au refuge, on fait les sandwichs et c’est parti!

La première partie est plutôt facile, on monte doucement et on avale les kilomètres (mais ça monte puis descend puis monte à nouveau, dur pour le moral!)

Au fur et à mesure de notre ascension, le paysage change: nous sommes passés de la steppe à la forêt à la haute montagne. La météo est au top (pour la Patagonie), les tours Torres sont découvertes à 100% ce qui est plutôt rare, on est chanceux.

Les 2 derniers kilomètres sont les plus durs avec +500m de dénivelé sur un terrain escarpé avec de nombreuses roches et graviers. Il y a du monde mais on arrive à les distancer (et on se fait distancer aussi ;) )

 

Arrivés au sommet, quelle vue ! Les trois tours se dressent en face de nous, elles ont de nombreux pics taillés dans le granit, les montagnes environnantes semblent être couvertes de cendres noires de volcan, les roches sont rouges et grises, toutes ces couleurs contrastent avec le bleu-gris de la lagune. On est bien !

Aucun nuage ne viendra gâcher ce moment et le picnic est dégusté avec plaisir ! Pause de 1h30, ça se refroidit beaucoup, le vent se lève.

C’est parti pour la descente qui nous prendra 3 heures. Les derniers kilomètres bien que plats sont durs pour moi, plus d’énergie! Cédric toujours en forme, trace.

On arrive au refuge et on découvre un dortoir de 6 où nous ne sommes que deux, quelle chance à nouveau (Bon espoir de courte durée, nous étions 3 au final). Très bonne nuit de 10 heures de sommeil entrecoupée de quelques ronflements (l’origine des ronflements est à prouver, j’accuse Cédric qui accuse en retour notre voisin de lit ;) )

 

 

 

 

Jour 2: Bateau pour Paine Grande;20 kms;  7h de marche Paine Grande à Mirador Frances, retour sur Paine Grande.

 

Première nuit en dortoir de ce voyage et je me réveille avec un coquard! La coupable: une araignée.

 

Nous rejoignons Laguna Amarga puis Pudeto en bus - on a du mal à compter les guanacos tellement il y en a - afin de prendre le catamaran (qui ressemble plus à un ferry qu’à un catamaran) pour Paine Grande.

Superbe croisière au milieu des fjords patagoniens. Le soleil perce timidement, le lac sur lequel nous naviguons est vraiment magnifique, les tours Torres et Cuernos se dressent au dessus de nous et se reflètent dans le lac avec un effet miroir. On est bien !

Midi: il est l’heure de débuter la randonnée. Objectif rejoindre le mirador Frances.

7.5 kilomètres de plat vite parcourus longeant le lac et traversant la forêt, les steppes patagoniennes et de nombreux arbres avec une forme spéciale due au vent puissant.  Ici on se rend compte de l’étendu des dégâts de l’incendie causé par un stupide voyageur il y a quelques années. Les arbres sont quasiment tous morts.

Picnic au camp Italiano avant d’affronter les 2 kilomètres qui nous prendront une heure de marche et qui s’apparentent plus à de l’escalade dans la boue que de la marche. Gros dénivelé sur terrain accidenté et plusieurs fois on doit marcher dans le lit de la rivière (chaussures toujours aussi étanches).

Chaque point de vue a un nom de pays européen et nous sommes ravis de voir que les français ont le plus beau (moment chauvin): le mirador de la Vallée Frances.

On ne sait pas où donner de la tête: en face de nous un glacier immense posé sur une montagne enneigée toute aussi grande, toutes les 5 minutes on entend comme du tonnerre - des bouts de glacier de détachent et tombent.

Derrière nous une montagne enneigée immense plus ou moins dans les nuages; et en face une vallée dégagée avec vue ininterrompue sur le lac. Magnifique !

Dès que l’on s’arrête on caille et enfile les couches (toujours la technique de l’oignon) aussi on repart rapidement sur nos pas. 3 heures plus tard on arrive au camp pile avant le coucher du soleil et on passe au buffet pour reprendre des forces.

Nuit à 6 dans le dortoir cette nuit avec une odeur de pieds horrible, un vieux qui ronfle et une fille qui parle toute seule la nuit ! Pas la meilleure nuit ;)

 

 

 

Jour 3: Paine Grande à Refugio Grey puis Refugio Grey au dernier mirador Glaciar Grey sur le sentier O vers Camp El Paso. 20 kilomètres en 6 heures; + 500 m de dénivelé positif.

 

La troisième journée fut la plus dure suite à une nuit agitée et déjà 40 kilomètres dans les jambes.

C’est parti pour rejoindre le Refuge Grey à 11 kilomètres de là. Ça monte, ça descend, le terrain est vraiment escarpé et endommagé aujourd’hui avec roches, racines, graviers, on doit plusieurs fois marcher dans la rivière sur quelques centaines de mètres (rivière qui nous a permis de remplir nos bouteilles, on est de vrais aventuriers dorénavant!). La végétation est beaucoup plus verte et pour cause il pleut beaucoup dans cette partie du parc. Le dernier kilomètre nous a semblé durer 4 kilomètres ...! Le mirador donne une vue incroyable sur le glacier et ses nombreux icebergs.

3h40 plus tard pause picnic au refuge Grey. On pose nos petits sacs et c’est parti pour réaliser une partie du sentier O et se rapprocher du glacier. 8 kilomètres de plus. À nouveau cela monte beaucoup et le terrain est endommagé, de plus la pluie nous accompagne depuis ce matin ainsi que quelques nuages, l’ambiance est mystique. On traverse plusieurs ponts suspendus à 100 mètres de haut, super glissants et avec quelques lattes manquantes, on n’est pas rassurés mais c’est vraiment beau.

1h30 plus tard nous voilà au plus proche du glacier, il est énorme ! Moins de craquements aujourd’hui, il doit faire plus froid. Tout comme le Perito Moreno, le dessus ressemble à de la meringue. On reste au mirador pendant plus de 1 heure tellement c’est beau, il n’y a personne, on est vraiment au dessus du glacier et puis c’est pas tous les jours qu’on voit de tels glaciers (note de Cédric: en ce moment si on en voit tous les jours).

Le lac est tout aussi sympa avec des nuances de gris qui changent avec le soleil.

Il est temps de rentrer pour notre dernière nuit dans le parc au refuge Grey qui s’est avéré confortable. On partage notre dortoir avec Fernando et Fernanda (ce n’est pas une blague!), 2 brésiliens exténués par le trek.

 

 

 

 

Jour 4: retour à Paine Grande depuis Refugio Grey puis catamaran pour Pudeto et bus pour Puerto Natales. 12 kilomètres en 3 heures 10.

 

On part au lever du soleil aujourd’hui et ça caille ! On a toutes nos couches sur nous et on avance afin de ne pas louper le ferry de 11h35. Il y a quelques oiseaux ce matin (sorte de petits condors) dont un qui s’approche près de nous. Les couleurs changent avec le soleil qui perce doucement derrière les hauts sommets. Dernière vision du glacier et on passe de l’autre côté de la vallée plus ensoleillée. A partir de ce point toutes les montagnes se reflètent dans les lacs, c’est impressionnant.

On arrive à l’heure et on prend une nouvelle fois le bateau sous un soleil radieux.

 

 

Superbe trek! Aucune photo ne rend justice à ce parc national.

De longues journées de marche (7-8h sans les pauses) mais au niveau de la mer donc on ne souffre pas du tout du manque d’oxygène. Tous ces efforts sont récompensés par de très beaux paysages et surtout variés ! A une prochaine fois pour le trek O peut être ? ;)








Quelques recommandations:

# Nous avons réservé notre aller-retour Puerto Natales-Torres Del Paine à la dernière minute et avons obtenu les tickets pour 12,000 pesos AR au lieu de 15,000. Compagnie JB bus.

# il est possible (et recommandé pour éviter la foule) d’acheter les entrées au parc national à la gare de Puerto Natales. 21,000 par personne (oui c’est cher ...)

# du bureau à l’entrée du parc au refuge Torres Central: petit bus de 15 minutes, 3,000 pesos par personne (gratuit le jour où on l’a pris !)

# nuit au refuge Torres Central : $110 USD par personne. La nuit en dortoir la plus chère de notre vie! Et il n’y a même pas de cuisine, seulement un restaurant hors de prix.

# Astuce: le dîner est proposé à 22400 pesos mais ils vendent des pizzas et fajitas à environ 12,000 pesos. On s’est vite fait rembourser nos dîners suite à cette découverte ;)

# pour rejoindre Pudeto: 30 minutes de bus depuis Laguna Amarga.

# bateau pudeto- Paine Grande: 3 ou 4 par jour dépendant de la saison; 40 minutes de traversée. 20,000 pesos aller simple, 30,000 aller retour.

# nuit à Paine Grande: $55 USD en dortoir et $25 USD pour le dîner. Le lodge le moins confortable.

# nous avons fait le pari de ne pas prendre de sacs de couchage (on ne voulait pas les porter!), seulement un sac à viande ce qui fut suffisant en plus de nos leggings et polaires.

# nous avions emmené du pain et du fromage pour les 4 déjeuners et petit- déjeuners.

# nuit à Refugio Grey : $35 USD en dortoir et $25 USD pour le dîner. Confortable.

#nous ne rentrerons pas dans les détails pour les réservations de gîtes/camping, beaucoup de blog le font déjà et sûrement mieux que nous. Une chose à répéter cependant: il faut réserver à l’avance et c’est cher ! Mais franchement c’est magnifique et ca vaut le coup :)

# n’oubliez pas votre passeport et carte d’immigration afin d’éviter de payer la TVA de 19%!

Leave a comment


Bonneau
Apr 13, 2019 - 03:31 PM

hello! combien de chaussures avez vous usées ? lol

------

Christelle & Cedric
Apr 15, 2019 - 03:51 PM

Lol! nos cuisses ont plus souffert que nos chaussures ;)

------


Bonneau
Apr 15, 2019 - 07:12 PM

Vous allez etre muscles

------