Travel article: Danakil Depression- Dallol

Travel blogger: Christelle & Cedric

Trip story: 100 days in Africa!

Image for blog article: Danakil Depression- Dallol

Dallol, Éthiopie

Ethiopia 2 days - July 2019

Hotel


€9/person/day


€33/person


€5/person/day


€73/person/day


L'Éthiopie regorge de paysages variés et nos 13 heures de bus vont le confirmer.

De la montagne abrupte, aux rizières, aux virages en lacets, aux villes chaotiques (dans lesquelles nous aurions préféré éviter d'être bloqués à cause d'un chauffeur véreux !), nous en prenons plein la vue (et les oreilles) ! Puis grande première, cette fois nous partageons la route avec des dromadaires. 

 

Lalibela-Mekele, 290 kms, 3 bus, 50 négociations, une dispute avec un chauffeur véreux qui nous vira de son minivan, une dizaine de fouilles de l'armée, 13 heures interminables... Heureusement que les paysages changent donc !

négociations

Après la ville sainte de Lalibela, nous rejoignons l'enfer ! À bord de notre 4*4 flambant neuf, accompagnés d'un guide et d'un militaire chargé de protéger le convoi (nous sommes en Terre Afar, en guerre régulièrement contre l'Erythrée voisine et contre les autres ethnies éthiopiennes), nous parcourons des kilomètres de montagne, terre aride o combien désertique. Cependant au vue des ressources présentes (sel, acide etc) de très belles routes ont été construites récemment par nos amis chinois. 

 

Le mercure monte doucement. Nous sommes dans la dépression de Danakil formée suite à l'écartement de multiples plaques, une faille large et profonde s'est formée suite à l'activité volcanique, volcan qui aujourd'hui est recouvert par une épaisse couche de sel. 

 

Avec sa température moyenne annuelle de 35 degrés qui lui vaut le surnom de "Hottest place on Earth" la dépression est une des contrées les plus inhospitalières au monde.

 

Nous sommes vite mis dans le bain: 40 degrés à 9 heures. Cependant nous sommes loin d'imaginer ce qui nous attend... 

La terre commence à se craqueler, des mirages se dessinent au loin et nous nous approchons de Dallol, un volcan enseveli sous des couches de sel. Nous sommes à 126 mètres sous le niveau de la mer. 

La terre bouillonne sous nos pieds et des bulles de rejets acides de sulfate, oxyde de fer, potassium, magnésium et autres substances éclatent. Les vapeurs et remontées acides rendent chaque respiration compliquée. Et parlons de la chaleur, 51 degrés ! L'enfer sur terre !  Les couleurs: jaune, vert, marron, couleurs surréalistes ! Nous sommes sur Mars ! 

En Afar, Dallol signifie « désintégré » ou « décomposé », c’est tout dire ! Aussi nous suivons les pas de notre guide pour éviter de s'embourber et finir une jambe en moins avalée par l'acide...



Deux heures de torture, je gère très mal la chaleur, avale des litres et des litres d'eau ! Cédric quant à lui gambade toujours et profite à fond de ces paysages si peu communs. 

Petite pause dans la voiture, la clim à fond puis nous découvrons une faille, emplie d'eau de la Mer Rouge. Un jour, les plaques s'écarteront à nouveau et la Mer Rouge inondera ces paysages surréalistes pour toujours. 

À quelques kilomètres de là se trouve un désert de sel- tel Uyuni en Bolivie mais avec 50 degrés de plus ! 

Aujourd'hui il fait trop chaud mais normalement le peuple Afar y travaille le sel et l'expédie en ville à dos de chameaux. 

Des conditions inhumaines de travail pour ce peuple très pauvre. 

Nous sommes censés passer la nuit au milieu du désert mais aux vues des conditions climatiques (45 degrés la nuit...) et spartiates du camp, nous décidons de rentrer à Mekele. 

Une expédition sur Mars incroyable !

 

Quelques recommandations:

# il existe des formules 1-2-3 jours pour rejoindre la dépression. 

1 jour : Dallol, caravanes de sel, désert de sel. 150 USD

2jours: mêmes sites que la formule 1 jour et une nuit dans le désert. 200 USD. 

3 jours: même formule que 2jours et volcan Erta Ale. 300 USD. 

Il est recommandé de negotier sur place, les prix affichés sur internet sont 2 à 3 fois plus élevés. Nous sommes passés par World Sun. ETT est recommandé aussi par de nombreux voyageurs. 

# Mekele : nuit à Lulieya Pension. 550 birr. Grande chambre et propre. 

# Lalibela à Mekele: jeep à 200 USD ou transports publics en 3 parties . Lalibela, Weldiya, Alamata, Mekele. 12 heures environ.

 

 

 

 

 . 

 

  . 

Leave a comment


PAUL
Aug 10, 2019 - 05:20 AM

sUPERBES PHOTOS DE CE COIN DU MONDE où je n'irai sans doute jamais, Je suis un peu comme Cédric la chaleur ne me dérange pas mais je compatis avec Christelle. Bonne continuation. Moi je prépare un voyage en janvier prochain pour l'inde du sud et Andaman et Nicobar.

------

Christelle & Cedric
Aug 13, 2019 - 02:39 PM

Genial l'Inde du Sud, Nous avions adoré les alentours de Munnar. Bons preparatifs et goutez les Aloo Fry et Masala Dosa!

------