Travel article: Bishkek

Travel blogger: Christelle & Cedric

Trip story: Sur les routes de la soie

Image for blog article: Bishkek

Bishkek, Kirghizistan

Kyrgyzstan 3 days - September 2019

Hostel


€17/person/day


€7/person


€13/person/day


€0/person/day






Après une dizaine de jours dans les montagnes et les steppes vierges du Kirghizistan, nous arrivons à la capitale-Bishkek-que nous avions déserter au bout de 10 minutes la première fois. 

 

Les longues avenues soviétiques dessinent la capitale, tout est gris, carré, symétrique, de marbre, ce n'est vraiment pas très charmant. La place Ala-Too est la plus importante du Kirghizistan. Les statues qui la dominent se sont succédées au fil des années, Lénine, Erkindik puis Manas, protégées par l'immense drapeau Kirghiz. Une touche de couleur vient égayer tout ce gris et marbre soviétique, des parterres de fleurs. 

 

Le Bazaar (et non Bordel comme dit Cédric !) nous change d'ambiance, de couleurs et contraste avec la symétrie des avenues soviétiques. 

Des exposants de fruits, épices, légumes et le stand de viande toujours redouté à l'odeur dérangeante. Et aussi de tabac qui je cite "vous fait voler" que les vendeurs empaquettent en petite quantité dans des poches, tels des dealers. 

 

Nous avons l'impression d'être de retour  dans les années 80 avec les permanentes, lunettes hors d'âge, les Lada et vieilles Mercedes /BMW qui roulent (vite très vite, on y reviendra). Comme dans un épisode de The Americans. 

 

Les taxis sont fous. Le volant est à droite ou à gauche, pas de règles ici. Tout comme sur la route, aucune règle ne vaut, pas de files, pas de clignotants, les rétros n'en parlons pas, à quoi bon regarder dedans ? Comme dirait Cédric, ils pensent être sur leur poney au milieu des steppes vierges et pâturages des montagnes ! 

Bref on a eu peur. 

Le programme à la radio surprend: maître gims, repris en cœur par notre chauffeur! 

 

Nous introduisons à L'Artiste pour son plus grand plaisir...!(et nous nous excusons auprès des futurs voyageurs français qui entendront dorénavant L'artiste au Kirghizistan ;)) 

 

Le seul petit plaisir de Bishkek selon nous, sa cuisine internationale à petits prix après 2 semaines de dumplings et viande inconnue, ça fait plaisir. Pizzas, japonais, coréen, délicieux. D'ailleurs, à côté du prix, on note le poids du plat, pas de surprise sur les portions donc ! 

 

Nous avons essayé de sortir de la capitale et tenter une dernière randonnée. 8h, départ de la Marushtka destination Ala Archa. A l'arrivée, pluie, 0 degrés, brouillard, on ne voit pas à 10 mètres. Peu d'intérêt de tenter l'ascension dans les montagnes, nous restons dans la Marushtka qui nous ramène à Bishkek, sous les nombreux fous rire du chauffeur. 



Bref, Bishkek pour nous c'est loin d'être chouette et nous nous questionnons toujours comment le français immigré à Bishkek que l'on a rencontré ait pu penser ça... 

 

Quelques recommandations :

# nous avons séjourné à Koisha pour 22 euros la nuit. Propre, moderne, bien positionné. 

# à tester:l'excellent japonais Furusato qui pour une douzaine d'euros propose un menu excellent le midi. 

# nous avons également apprécié Chicken Star et les livraisons de pizza de Dolce Vita. Pas de nourriture Kirghiz testée ici cependant, une petite overdose de nourriture Kirghiz. 

#pour se déplacer :Marushtka à très bas prix ou taxi par l'équivalent de Uber-Yandex à bas prix également. 

# pour aller à Ala Archa, il y a une Marushtka à 8am, pour 20 soms.



 

Leave a comment


Bonneau
Oct 28, 2019 - 08:13 AM

super toutes ces épices colorées !

------